Réseau Vrac

En Janvier 2021, la Région Sud et Réseau Vrac ont signé la première convention de partenariat entre la filière et un territoire : « Structurer et animer une filière vrac en Région Sud ». Réseau Vrac s’engage pour les deux prochaines années à soutenir la Région Sud pour structurer la filière vrac, professionnaliser et accroître l’offre vrac (produits et points de vente) et accroître le nombre de consommateurs en touchant tous les publics.

Le lancement de ce projet a été officialisé le 20 mai lors d’une visioconférence où étaient présents 75 participants qui ont pu rencontrer :

  • Delphine Vitali, directrice adjointe et chef du Service Economie Circulaire et Déchets à la Région Sud
  • Célia Rennesson, directrice générale de Réseau Vrac
  • Cécilia Bourgeois, chargée de développement en régions chez Réseau Vrac
  • Céline Laplanche, gérante d’une épicerie vrac et boutique zéro-déchet « Le Petit Pot » à Avignon
  • Franck Bonfils, président et fondateur de la marque Juste bio qui fournit des produits alimentaires en vrac
  • Sylvain Bargue, gérant de la Savonnerie du Pilon du Roy qui fournit des produits cosmétiques et détergents en vrac

Contenu de la conférence

1) Développement du vrac en Région Sud

Mme Delphine Vitali a présenté le contexte du projet, ces enjeux et ces objectifs.

Dans le cadre de la loi NOTRe, la compétence de la gestion des déchets s’est vue transférée aux régions, ce qui a marqué le début d’un travail sur la planification régionale, notamment avec le SRADDET : qui fixe plusieurs objectifs auxquels s’associent des règles.

La loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (AGEC) a renforcé le cadre réglementaire lié au vrac. Elle tend à favoriser le vrac afin de réduire les emballages et toucher dans son quotidien le consommateur vers des pratiques alternatives de consommation, qui représente l’enjeu essentiel sur lequel la Région Sud souhaite travailler avec Réseau Vrac.
La Région Sud porte des objectifs ambitieux sur un territoire un peu en retard en matière de performance. Ceux-ci sont en lien avec plusieurs aspects, dont la réduction de l’ensemble des déchets non-dangereux ou encore la réduction des plastiques. D’ailleurs, le gouvernement met en place et prévoit des dispositions appliquées aux déchets plastiques, en plusieurs étapes.
Depuis 2013, la Région Sud travaille sur le programme Zéro Déchet Plastique qui comprend 3 volets : “protection des milieux naturels et changement de comportement”, "économie circulaire des plastiques” et “collectivité exemplaire”. La Région travaille également sur un projet de création d’une plateforme régionale de prévention avec l’ADEME et l’Observatoire. De nombreuses synergies s’établissent entre les différents acteurs du projet au travers de ce réseau d’informations. Dans ce cadre, la Région accompagne Réseau Vrac dans une démarche à l’échelle territoriale, en plaçant l’association en tant que leader.

Les 3 grands objectifs de ce projet sont de :

  • Structurer la filière vrac en Région Sud  ;
  • Professionnaliser et accroître l’offre vrac (produits et points de vente, vraie dynamique et engagement) ;
  • Accroître le nombre de consommateurs (toucher tous les publics, de plus en plus large).

Cette filière s’inscrit dans une perspective de réduction du plastique, enjeu au sein duquel le vrac représente un des piliers. Le vrac permet d’éviter de produire des déchets et ainsi d’économiser la filière de stockage et d’incinération. Il existe une réelle mobilisation du territoire régional sur cet enjeu.

2) Enjeux du vrac en France et en Région Sud

  • LE VRAC EN FRANCE

Célia Rennesson a présenté la définition de la vente en vrac, l’association Réseau Vrac et ses missions ainsi que le marché du vrac en France.

Depuis la création de Réseau Vrac en 2016, la mission de l’association est de démocratiser la vente en vrac, en se basant sur 3 piliers :

  • La structuration de la filière ;
  • Le développement d’outils et services au profit des adhérents et aussi des professionnels, l’établissement de partenariats clé et l’organisation du salon du vrac ;
  • L’encouragement : prise de parole auprès de l’ensemble de la chaîne pour les sensibiliser (Vrac mode d’emploi, livre disponible dans toutes les librairies).

Le marché du vrac représente environ 50% de croissance par an jusqu’en 2019, croissance qui s’est ralentie due à la Covid 19, mais qui va continuer de croître, car une dynamique de marché est engagée.

Pour rappel, la définition de la vente en vrac est inscrite dans le Code de la Consommation depuis février 2020, grâce aux actions de lobbying de l’association.

  • CHIFFRES CLÉS DU VRAC EN RÉGION SUD

Cécilia Bourgeois a ensuite présenté les chiffres clés de la Région Sud et ses différents acteurs.

La Région Sud n’est pas la région la plus dynamique, mais une augmentation du nombre de commerces spécialisés de 58% en seulement 2 ans prouve qu’une démarche est déjà engagée. Le vrac est présent dans de nombreux points de vente et il est représenté par de nombreux fournisseurs régionaux.

En 2020, ce sont 9 épiceries spécialisées vrac qui ont ouverte en Région Sud. 5 ouvertures de commerces spécialisés au sein de la région ont déjà eu lieu en 2021, elle représente l’une des régions les plus actives sur ce dernier trimestre. Réseau Vrac a identifié 50 porteurs de projet en Région Sud, ce qui montre le dynamisme prometteur de la région. 6 formations sont donc programmées en Région Sud pour accompagner les professionnels du secteur.

3) Témoignages d’acteurs du vrac de la Région Sud

  • COMMERCE SPÉCIALISÉ VRAC - Céline LAPLANCHE

→ Quelles sont vos attentes par rapport à ce projet de filière Région Sud ?
Il y a beaucoup de producteurs et de fournisseurs dans la Région, notamment en bio. Suite aux discussions entretenues avec eux, de nombreux soucis techniques ont été relevés, il faudrait qu’il y ait une solution à cet effet.
Céline a donc co-fondé l’Entre-pot, une SCOP qui devrait ouvrir mi-juin, permettant d’aller chercher directement chez les producteurs des produits alimentaires en grandes quantités pour les reconditionner ensuite soit pour les épiceries vrac, soit pour les cantines et de pouvoir récupérer les bacs/silos utilisés et les relaver.

  • FOURNISSEUR DE PRODUITS - Franck BONFILS

→ Quelles sont vos attentes par rapport à ce projet de filière Région Sud ?
Il aimerait avoir des données sur l’évolution et la consommation du vrac. Il recherche la structuration du marché et l’augmentation de la consommation. Il faudrait avoir un indicateur pour mesurer l’écart entre la situation actuelle et celle souhaitée.

  • FOURNISSEUR DE PRODUITS - Sylvain BARGUES

→ Quelles sont vos attentes par rapport à ce projet de filière Région Sud ?
Il a hâte que la filière se structure, le vrac est encore très peu représenté en Région Sud par rapport aux autres Régions de France. Il a envie que ce projet soit moteur et permette l’émergence de nouveaux commerces.

3) Les étapes clés du projet

  • CALENDRIER 2021
    1er panel d’action centré sur le recensement des acteurs, la mise en relation entre eux, des formations qui se dérouleront à Marseille, présence sur des événements, souhait de mise en place d’un outil web régionalisé avec notamment des cartes des épiceries vrac à destination du Grand Public.
  • CALENDRIER 2022
    Les rencontres régionales continueront ainsi que les formations. Volonté d’aller à la rencontre du grand public autour de différentes actions d’événementiel, test du projet HUB vrac sur la circulation des emballages en Région Sud, lancement d’un LAB innovation vrac pour des solutions, équipements et contenants consommation vrac.

A lire ensuite

L’équipe Réseau Vrac s’agrandit

Publié le 25 mai 2021

4 nouvelles recrues depuis les 6 derniers mois ! Ces 6 derniers mois, l'équipe opérationnelle de Réseau Vrac s'est agrandie avec 4 nouvelles salariées, pour continuer d'accélérer le développement du vrac dans nos territoires. Hasard ou non (non non, ce n'est pas un...

TOUS AU VRAC, Edition 2 !

Publié le 19 mai 2021

C’est non sans un certain plaisir que nous vous annonçons le lancement de la seconde édition de l’Appel à Projets TOUS AU VRAC, initié par Réseau Vrac et MiiMOSA, dans le cadre de notre partenariat historique. Depuis 2017, notre collaboration a permis de récolter plus...