Réseau Vrac

Pour ce 8e épisode de “Retour sur un parcours d’adhérent”, nous avons échangé avec Jenny Huet Carret, Ambassadrice Réseau Vrac en parallèle de son projet d’épicerie vrac dans le Périgord.

Bonjour Jenny, tu es la seule Ambassadrice Réseau Vrac porteuse de projet. Peux-tu nous parler de ton projet d’épicerie vrac ?

On est situées dans un village de 1500 habitants en pleine campagne, on veut en faire un lieu éco-responsable à partir de l’épicerie vrac. Une salle en plus sera dédiée aux ateliers écoresponsables, en faisant venir un viticulteur, apiculteur, en faisant diverses formations et ateliers selon les saisons. Nous voulons aussi installer un petit point restauration pour aller au bout du zéro déchet. On aimerait travailler en permaculture, c’est à dire utiliser le terrain que nous avons pour installer quelques poules, un compost, voire plus selon la forme que cela prend.
Nous sommes aussi en train de mettre en place un service de “Click and collect” pour compléter le magasin.

Félicitations pour ce beau projet ! Et dans sa réalisation, comment Réseau Vrac t’a aidé et t’aide ?

Les formations sont très utiles. J’ai fait la formation “Monter son projet d’épicerie vrac” avec Maud, avec qui je suis restée en contact. On a aussi gardé contact avec des porteurs de projet qui ont ouvert depuis pour certains. Je devais participer à la formation Réglementation, annulée par les grèves puis à cause des mesures de confinement. Je la fais donc au mois d’avril.
Le Guide Juridique est très intéressant. Tous les aspects liés à la législation concernant par exemple l’huile d’olive, tous ces points techniques sont très utiles et importants.
Enfin, le Catalogue Fournisseurs est très intéressant, nous avons rencontré beaucoup de fournisseurs par ce biais, ainsi que par celui du Salon du Vrac. Réseau Vrac permet de rencontrer d’autres porteurs de projets et commerçants affiliés, il y a beaucoup d’entraide.

Peux-tu nous parler de ton rôle d’Ambassadrice de Réseau Vrac en région Nouvelle Aquitaine ?

J’ai voulu me présenter en tant qu’Ambassadrice pour que Réseau Vrac puisse être visible partout en France et pas seulement sur Paris. Ces rencontres sont favorables à tous : aux porteurs de projets comme aux fournisseurs qui sont à l’écoute des besoins des commerçants notamment sur le sujet des emballages.
Les réunions permettent de faire de belles rencontres et à chaque fois les retours sont très positifs. En effet, les gens sont très heureux et reconnaissants d’avoir l’occasion de se mettre en relation avec d’autres acteurs du secteur.

Quels conseils donnerais-tu à quelqu’un qui veut ouvrir son épicerie vrac ?

Un conseil : ne pas commencer par la fin. Avant de chercher un local, il faut absolument faire son étude de marché, observer s’il y existe d’autres projets dans le secteur.
Un autre conseil est de se rapprocher de Réseau Vrac pour être bien accompagné, de suivre les formations, pour bien connaître ce métier. Je conseille aussi d’aller voir des épiciers déjà en activité, de rencontrer le plus de personnes possibles !

A lire ensuite

Retour sur la 4e Assemblée Générale de Réseau Vrac

Publié le 27 mai 2020

Initialement prévue le 23 mars à Nantes, la 4e Assemblée Générale de Réseau Vrac a été repoussée au 25 mai 2020 et s’est tenue virtuellement, via l’outil Zoom, de 14h à 17h en raison du contexte de l’épidémie de Covid-19. Elle a réuni 114 adhérent.e.s connecté.e.s. 298...