Réseau Vrac

Pour son article “Retour sur un parcours d’adhérent” numéro 12, Réseau Vrac vous présente Hannah Willsher, fondatrice de Roots Store, une boutique vrac belge.

Bonjour Hannah, vous êtes la fondatrice de Roots-Store, un commerce vrac ouvert depuis 2017 en Belgique francophone, pouvez-vous nous dire comment est né le projet ?

J’ai rencontré mon futur associé quand je faisais mes courses via le réseau "La Ruche Qui Dit Oui !" (une communauté d’achat direct aux producteurs locaux), Aurélien avait fondé la Ruche d’Etterbeek, à Bruxelles, et je suis devenue une "abeille" ! Je me portais volontaire pour aider avec les distributions, je prenais le temps de mieux connaître les producteurs et j’appréciais énormément ce moment convivial. Avec Aurélien, on a parlé de son idée de prendre l’initiative de la Ruche (et notre réseau de producteurs) et le transformer en un "vrai" magasin avec beaucoup plus de choix, des produits en vrac, un focus sur le Zéro Déchet et le compostage, et un soutien aux producteurs locaux. On a fait un sondage dans le quartier où Roots est maintenant installé et les gens du coin étaient super enthousiaste. Nous avons donc saisi l’occasion et lancé le magasin !

Quelles difficultés avez-vous rencontré en tant que l’une des premières épiceries vrac belge et au contraire quels ont été les avantages de cela ?

La première difficulté a été de savoir comment aménager la boutique et connaître la place nécessaire pour chaque rayon alors que nous n’avions pas d’exemple concret en Belgique. Ce sont les échanges avec nos clients sur leurs attentes qui nous ont aidé à construire Roots Store. Ce qui était sympa, c’est que nos clients et nos amis ont joué un rôle plus important dans le développement de nos rayons et le choix de nos produits.

Étant un des premiers commerce vrac, nous avons pu profiter de la curiosité des gens et nous a donné du temps pour solidifier notre base de clients. De plus, nous avons eu plusieurs articles dans la presse nationale et locale sur notre ouverture, ce qui était génial pour le lancement !

Comment Réseau Vrac vous a aidé dans votre projet et vous aide au quotidien ?

Les conseils juridiques et hygiéniques du Réseau Vrac sont super importants et nous aident à s’assurer que nous sommes bien à jour concernant les nouvelles lois et réglementation. Avec tout ce que la gestion implique, il nous arrive de rater des informations importantes. Pendant la crise sanitaire, les mails du Réseau sur les nouvelles mesures à mettre en place et comment encourager les clients a toujours opter pour le vrac étaient d’une aide précieuse.

Comment voyez-vous le développement de la filière vrac en Belgique dans les prochaines années ?

J’ai l’impression que le vrac a vraiment le vent en poupe. De plus en plus de magasins et d’initiatives voient le jour, que ce soit en ville ou à la campagne. Même les petits producteurs s’y mettent avec les pots consignés et produits proposés en vrac, ce qui n’était pas le cas avant. C’est encourageant !

Quels conseils donneriez-vous à quelqu’un qui veut ouvrir son épicerie vrac en Belgique ?

Allez-y !! Prenez le temps de chercher une bonne dizaine de chouettes producteurs avec qui commencer et présentez leurs histoires aux clients. Réfléchissez bien à l’agencement du magasin et comment mettre en valeur chaque produit. N’ayez pas peur de faire des meubles sur mesure (faites un atelier participatif pour les construire, comme nous !) pour garder une cohérence et une belle présentation partout dans le magasin. La propreté est essentiel !

A lire ensuite

Les 5 lauréats des Trophées du Vrac 2020

Publié le 10 septembre 2020

Pour sa 3ème édition, le Salon du Vrac a innové en créant les Trophées du Vrac ! Ce concours a été imaginé pour mettre en avant les innovations qui contribuent à la démocratisation du vrac. Les Trophées du Vrac récompensent les produits, services et équipements présentés par...