Réseau Vrac

Face à la crise du coronavirus, les entreprises de la transition demandent "la création d’un fonds de soutien d’urgence dédié d’un milliard d’euros, accompagné de mesures de sauvegarde pour le secteur de l’impact environnemental et social", qui revendique 400 000 structures et trois millions d’emplois en France.

Une question se pose :

"A l’heure où des soutiens massifs sont envisagés pour certains secteurs tels que l’industrie automobile, la publicité ou l’aéronautique, qu’en est-il des filières d’économie circulaire, de lutte contre le gaspillage alimentaire, d’énergie propre, d’inclusion, d’agriculture verte, de biodiversité, de mobilité bas carbone, de circuits-courts ? Oui, quelles industries, quels secteurs souhaitons-nous soutenir pour notre avenir ? »

A lire ensuite

Réseau Vrac évalue les impacts de la filière vrac !

Publié le 1er juillet 2021

Depuis 5 ans, Réseau Vrac s’est donné pour mission de structurer, sécuriser et professionnaliser la filière vrac en France et dans le monde. L’association vise à accélérer le développement du marché, en continuant de former un maximum de professionnels à travers nos...