Réseau Vrac

Réseau Vrac a déposé sa contribution sur le décret vrac auprès de la Commission européenne, dans le but de faire lever les restrictions existantes sur certains produits.

Lire notre contribution :

Pour rappel, le décret vrac liste les produits qui ne peuvent pas être vendus en vrac aujourd’hui, pour des raisons de santé publique :

  • Lait
  • Compléments alimentaires
  • Produits d’alimentation infantile
  • Produits surgelés

Les parties intéressées en France et dans tous les Etats membres de l’Union européenne peuvent, elles aussi, soumettre des contributions afin de faire évoluer le décret. Afin que ces restrictions puissent être levées, nous invitons nos adhérents à relayer notre contribution auprès de la Commission européenne.

Les entreprises établies dans des pays de l’Union européenne (Belgique, Espagne, etc.), tout comme les entreprises françaises ont eu la possibilité d’apporter elles aussi leur contribution jusqu’au 13 mars dernier en reprenant directement les arguments de notre Contribution, accessible ci-dessus dans un document à en-tête ; puis en déposant leur propre contribution sur le site de la Commission européenne, onglet "Contributions".

Les dépôts de contributions sont aujourd’hui terminés.

A lire ensuite

Provence-Alpes-Côte d’Azur

Formations en région PACA

Publié le 16 septembre 2021

Vous avez ouvert ou allez bientôt ouvrir votre commerce vrac ? Vous n'avez pas encore suivi notre formation "Bonnes pratiques d'hygiène de la vente en vrac...