Réseau Vrac

Dans le cadre de la convention de partenariat entre Réseau Vrac et la Région Sud, nous lançons un projet de circularisation des emballages, dit « Hub Vrac » en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Qu’est-ce que le Hub Vrac  ?

Nous avons remarqué qu’il existe encore de nombreux déchets en amont entre le fournisseur et le magasin. En partant de ce constat, Réseau Vrac a monté un Groupe de travail en 2019 pour réfléchir à la réduction de ces déchets amonts. Ce groupe de travail a fait émergé cette idée d’emballages réutilisables et de circularisation. Ainsi, pour répondre à cette problématique, Réseau Vrac a lancé une expérimentation en 2021 en Île-de-France : le Hub Vrac qui propose des contenants réutilisables pour livrer les produits aux magasins vrac.

Retour en images sur le test Hub Vrac en IDF

Le bilan de cette expérimentation nous a montré qu’elle est vertueuse et économiquement viable à petite échelle. Par conséquent, nous avons décidé d’étendre l’expérimentation de ce projet à d’autres régions et nous lançons ainsi une expérimentation en région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Le projet en Région Sud

La région Provence-Alpes-Côte d’Azur est seulement la 2ème région de France à lancer ce projet. Des adhérentes se sont saisies du sujet et ont créé leur structure qui propose ce service aux épiceries vrac et à la restauration collective. C’est l’entrePôt, elles sont basées à Avignon. 

Le projet “Hub Vrac en Région Sud” se divisera en deux temps : 

  • Une phase de discussion via un groupe de travail une fois par mois, animé par Réseau Vrac et qui réunira des institutionnels et des acteurs de la filière. L’objectif sera de répondre aux questions suivantes : Comment développer ce modèle ? À quelle échelle ? Quelle viabilité économique ?  Et de préparer la phase d’expérimentation. 
  • Une phase d’expérimentation : pour tester le modèle sur différents types de produit, calculer l’impact environnemental, la praticité, la conservation des produits… 

Si ce projet vous intéresse et que vous voulez suivre les avancées, n’hésitez pas à nous contacter.

A lire ensuite