Réseau Vrac

Face aux aptitudes de survie du virus Covid-19 sur les surfaces inertes, notre association avait recommandé l’an dernier la désinfection systématique des contenants apportés par les clients et le refus des sacs en tissu dans le but de sécuriser la filière.

A ce jour, même si le virus circule toujours et peut survivre un certain temps sur les surfaces inertes, les études visant à déterminer les principaux foyers de contamination au coronavirus n’ont pas démontré que les surfaces inertes (emballages des produits, rayons des magasins, équipements de vente en vrac, contenants apportés par les clients, etc.) étaient des vecteurs de contamination. Les risques principaux identifiés notamment dans les supermarchés sont la densité de population et le temps passé dans le point de vente et à la caisse.

L’association Réseau Vrac a mené un baromètre interne(*) auprès des commerces vrac adhérents. Une grande majorité d’entre eux a continué à accepter les sacs en tissu et les contenants des consommateurs sans désinfection préalable, soit pour des questions de logistique, soit parce que cette pratique entre dans la philosophie même des commerces vrac. Seul un commerce a été identifié comme foyer de contamination parmi les répondants.

Au vu de ces éléments, l’association Réseau Vrac met à jour ses recommandations et invite les magasins à les appliquer.

Les commerces veillent au respect des bonnes pratiques d’hygiène de la vente en vrac recommandées par Réseau Vrac (ex. lavage des mains, hygiène du transvasement, entretien des équipements de vente, etc.). :

  1. Respecter les règles fixées par le Ministère du Travail dans la Fiche Conseil applicable aux commerces de détail alimentaire
  2. Respecter les règles applicables au masque barrière :
    - Porter un masque de catégorie 1
    - Se former au port du masque
    - Eviter de se toucher le visage, en particulier le nez, la bouche et les yeux quand on porte son masque
  3. Privilégier le lavage des mains au port de gants jetables  ; si le port des gants est inévitable, les désinfecter régulièrement
  4. Augmenter la fréquence de désinfection des différents points de contact du magasin (surfaces, équipements de vente, poignées des enceintes réfrigérées, TPE, etc.) et notamment des ustensiles de service (pelles, pinces, balances, etc.)
  5. Afficher à l’entrée du magasin et faire respecter par les clients :
    - Le nombre maximal de clients que le magasin peut accueillir
    - La règle de distanciation physique de 2 mètres entre les personnes
    - Le port du masque barrière
    - La désinfection des mains avec un produit hydroalcoolique dès l’entrée du magasin
    - La règle : “Ne pas toucher, sauf si vous achetez”

(*) : 135 répondants sur 530 commerces vrac adhérents interrogés (Réseau Vrac recense au 3 février 2021, 650 commerces vrac en France)

A lire ensuite

Réseau Vrac apporte sa contribution au décret vrac

Publié le 4 mars 2021

Réseau Vrac vient de déposer sa contribution sur le décret vrac auprès de la Commission européenne, dans le but de faire lever les restrictions existantes sur certains produits. Lire notre contribution : Version française Version anglaise Pour rappel, le décret vrac...

Réseau Vrac dans le débat RSE de Smart Impact sur BSmart TV

Publié le 22 février 2021

Jeudi 18 février 2021, la chaîne de télévision BSmart a reçu Célia Rennesson et Régis Cao (directeur général de WeBulk) dans leur émission spéciale RSE : Smart Impact. Animé par Thomas Hugues, l'émission revient sur la vente en vrac de façon générale : l'évolution de la...

Réseau Vrac dans Aujourd’hui en France / Le Parisien

Publié le 12 février 2021

Réseau Vrac apparaît dans la presse, sur le quotidien national Aujourd'hui en France. L'article annonce la couleur : "Les grandes enseignes vont devoir vraiment se mettre au vrac", en faisant référence au projet de loi Climat et Résilience. Celui-ci prévoit que les...